Informations sur le parcours Math pour les métiers de l'enseignement (MME)

 

PRESENTATION DU PARCOURS « METIERS de L'ENSEIGNEMENT EN MATHEMATIQUES »

 

  1. Objectifs scientifiques et professionnels de la spécialité

Le parcours « métiers de l’enseignement en mathématiques », à vocation professionnelle, est principalement dédiée à préparer les étudiants au concours du CAPES de mathématiques et au métier d’enseignant auquel ces concours permettent d’accéder. Elle offre un niveau d’étude compatible avec une poursuite d’études et/ou une réorientation dans d’autres domaines de la formation ou de la médiation scientifiques.

Ainsi, l’objectif principal de la formation, planifiée en fonction du calendrier des épreuves du CAPES (écrits à la fin du S3 et oraux à la fin du S4), est de permettre aux étudiants, d’acquérir les outils et les connaissances indispensables au futur enseignant, en leur offrant :

  1. une formation disciplinaire solide, à la fois théorique et expérimentale
  2. une bonne culture générale scientifique
  3. une connaissance des outils d’information scientifique et une pratique de la communication écrite et orale, en français et en anglais,
  4. une préparation professionnelle adaptée aux métiers de l’enseignement et de la formation, alliant

didactique, connaissances du système éducatif et stages en établissement.

 

1.1 Objectifs de la formation – compétences développées :

 

À l’issue de la formation, le diplômé sera capable de :

  1. concevoir et mettre en oeuvre, pour un public de collégiens ou de lycéens et tout en prenant en compte la diversité des élèves, une séquence d’enseignement
  2. prendre en charge une ou plusieurs classes en collège et/ou lycée public ou privé, organiser le travail de la classe et évaluer les élèves,
  3. tirer parti de sa formation pour actualiser ses connaissances et les exploiter dans sa pratique quotidienne,
  4. communiquer à l’écrit et à l’oral sur des sujets scientifiques d’actualité  ou des sujets historiques.

 

Les étudiants disposeront des connaissances théoriques (disciplinaires ou transversales) et pratiques, suivantes :

  1. de bonnes connaissances polyvalentes au sens large en mathématiques, avec un niveau et un recul suffisant pour pouvoir les réinvestir dans l’enseignement secondaire,
  2. d’une bonne culture générale et en particulier scientifique,
  3. d’une bonne connaissance du système éducatif et de son fonctionnement, lui permettant de s’intégrer facilement dans un établissement scolaire et d’en comprendre les rouages
  4. de bonnes compétences didactiques et pédagogiques.

 

Les savoir-faire techniques et les outils suivants, acquis au cours de leur formation, permettront aux étudiants de réaliser les différentes tâches requises par un enseignant ou par d’autres métiers dans des domaines tels que par exemple la communication, l’animation ou la diffusion des sciences, à savoir 

  1. la pratique des technologies de l’information et de la communication, d’un point de vue général (tableau interactif, vidéoprojection, site web, plateformes de formation …) et d’un point de vue spécifique aux sciences (utilisation de logiciels spécifiques …),
  2. la pratique de la langue française (et dans une moindre mesure anglaise) à l’écrit et à l’oral,
  3. pratique d’une démarche scientifique amenant à la modélisation mathématique
  4. de bonnes méthodes de travail, en particulier en autonomie (propres aux techniques de préparation aux concours), facilitant la réorientation des étudiants dans des domaines autres que l’enseignement.

 

1.2 - Débouchés professionnels possibles :

 

Les secteurs d’activités :

  1. l’éducation nationale et l’enseignement secondaire privé,
  2. les  organismes publics  de formation à distance et de formation continue
  3. les domaines de la communication, de l’animation et de la diffusion des sciences (édition scolaire,

médiation scientifique, matériels et supports pédagogiques tels que les dicdacticiels, …)

Les métiers

  1. Professeur du second degré en mathématiques (filières d’enseignement général ou lycées professionnels)
  2. Autres métiers de l’enseignement,  de la formation et de la diffusion des sciences.

 

2. Organisation en termes d’UE et de crédits européens

Au semestre 1, les spécialités AMA et Mimats proposent plusieurs modules en communs, le parcours Enseignement s'inscrit aussi  dans cette politique de mutualisation qui favorise les réorientations possibles. Ainsi le volume de modules du parcours « Enseignement », mutualisés avec les deux spécialités AMA et Mimats est d'environ 228 h au S1.

À partir du semestre 2, les deux spécialités ont peu d'enseignements en commun :  il est en effet difficile de concilier plus longtemps l'exigence d'une formation mathématique qui prépare  aux métiers de la recherche et la nécessaire spécialisation d'une voie professionnalisante vers les métiers de l'enseignement en collèges et lycées. En revanche, afin d'adosser la spécialité Enseignement à la recherche, des modules partiellement communs sont prévus entre le parcours Enseignement et la spécialité AMA.

 

Le tableau ci-dessous présente les différents modules du parcours «métiers de l'enseignement en mathématiques» en précisant les mutualisations envisagées au sein des spécialités de la mention.

 

LEGENDE

 

             modules mutualisés avec les spécialités AMA et Mimats

 

             modules spécifiques au parcours enseignement

 

              modules du parcours enseignement mutualisés au sein de l'université avec d'autres spécialités et mentions.

 

  stages et mémoires

 

 

Semestre 1

5 Crédits

 

Arithmétique dans Z et K[X]

21h CM/21h TD

5 Crédits

 

Probabilités discrètes

 

21h CM/21h TD

 

7 Crédits

 

Analyse

 

36h CM/36h TD

 

7 Crédits

 

Algèbre et Géométrie

 

36h CM/36h TD

 

  4 Crédits

36h

  3 Crédits

 

Les institutions scolaires  de l'enseignement 

secondaire
16 h CM

 

 

 

Didactique des maths.

Epistémologie

(I)

24 h

 

Histoire des Sciences
12h

 

Semestre 2

8 Crédits

 

Mathématiques générales

 

 

 36h CM/36h TD

 

8 Crédits

 

Didactique et enseignement

Préparation à l’épreuve orale

 

40h CM/40h TD

2 Crédits

 

Analyse et pratique de l’enseignement des mathématiques

I

24 h 

(par gr de 8)

2  Crédits

 

TICE

 

 

30 h

 

 

 

2 Crédits

 

Anglais

 

20  h TD

 2 Crédits

 

Apprentissage et relation éducative en milieu scolaire

 

 18 h

6 Crédits

 

 

Stage d'observation et pratique

encadrée

 

                           

 

Un travail d'étude et de recherche est prévu au semestre 2 de la spécialité AMA. Un stage long de 30 ECTS est également prévu au semestre 4 de la spécialité AMA. L'année M2 du Mimats se termine quant à elle par un stage long professionnel (4 mois).

 

 

Le souhait de l'équipe pédagogique de ce parcours « enseignement » est de proposer un stage d’observation et de pratique accompagnée  comprenant 3 interventions d'une semaine dont une  au premier semestre. Les modalités de ce stage dépendent cependant fortement des contraintes  imposées par le Rectorat et non arrêtées ce jour.

 

Ce stage peut se dérouler dans tous types d’organisations assurant des missions d’enseignement ou de formation. Il complète utilement un premier stage de découverte, proposé en licence, et participe à l'apprentissage professionnel de l'étudiant. Une semaine de stage dès le premier semestre permettra à chaque étudiant de mieux appréhender son projet professionnel et, le cas échéant, de se réorienter dès le second semestre.

Ce stage s’articule avec les modules professionnels du M1 et plus spécifiquement avec le module « Analyse de pratiques professionnelles et préparation de stages » au cours duquel seront organisés des ateliers d’analyse de pratique afin de mener une réflexion didactique, pédagogique, disciplinaire et épistémologique, encadrée par l'ensemble de l’équipe pédagogique du Master dont le rôle est de contribuer à la préparation, l'accompagnement et l'exploitation de ce stage, ainsi qu'à son évaluation. L'équipe pédagogique contribue également à l'élaboration d'un portefeuille de compétences en lien avec le référentiel des dix compétences professionnelles qui permet le suivi des acquis de l'étudiant.

Le stage est effectué en parallèle de ces modules, ce qui implique des aller-retours entre terrain et formation.

A l’issue du stage, l’étudiant devra remettre un mémoire qui peut par exemple être le produit d’une réflexion sur la pratique de l’enseignement, ou bien tout autre sujet aboutissant à la production d’une recherche. Un dispositif d’accompagnement et d’encadrement méthodologique personnel et sous forme de séminaires est prévu.

 

Semestre 3

12 Crédits

 

 Mathématiques élémentaires approfondies

(écrit capes)

 

40h CM/40h TD

 

10 Crédits

 

Leçons de mathématiques, pédagogie

 (oral capes et dossiers)

 

50+20 h

(35h CM/35h TD)

  4 Crédits

 

Didactique des maths.

Epistémologie

Hist. des Maths.
(II)

30 h

 

 

4  Crédits

 

Apprentissages,

Relations éducatives, Psychologie  

 

30 h

 

Semestre 4

8 Crédits

 

Préparation à l'oral

100 h 

(disciplinaire recherche)

2 Crédits

 

Epreuve sur dossiers

 

 

60 h

2 Crédits

 

Analyse et pratique de l’enseignement des mathématiques

(II)

 

24 h 

(par gr.  d'au plus 8 étudiants)

3 Crédits

 

Déontologie et éthique du  métier

(préparation à l'épreuve d'entretien)

 

24h

15 Crédits

 

 

Stage

en responsabilité

 

                 

 

Le stage  en responsabilité du M2 est d’une durée maximale (*) de 108 heures (stage filé : 1 jour par semaine, à partir du mois de décembre, sur 18 semaines), que l’étudiant effectue en collège ou lycée, parallèlement à la préparation des épreuves orales, et parallèlement aux modules professionnels du M2 et plus spécifiquement avec les modules « Analyse de pratiques professionnelles et préparation de stages » au cours duquel des ateliers d’analyse de pratique seront mis en place (comme en M1) afin de mener une réflexion sur les différents aspects du métier d’enseignant, encadrée par l’équipe pédagogique. A l’issue du stage, l’étudiant devra remettre un mémoire qui s’appuiera sur les dimensions disciplinaires, didactiques et institutionnelles. Ce mémoire peut ouvrir la voie à la recherche en didactique des mathématiques. L'ensemble de l'équipe pédagogique participe à la préparation, l'accompagnement et l'exploitation de ce stage et de ce mémoire, ainsi qu'à l'évaluation et à la complétion du portefeuille de compétences de l'étudiant. Un dispositif d’accompagnement et d’encadrement méthodologique personnel sous forme de séminaires est prévu.

 

(*) l'équipe pédagogique souhaite ardemment un stage filé, les projections actuelles du Rectorat s'orientent vers un stage  de 4 semaines de 8h à 10h ( deux stagiaires par référant titulaire), avec la  coupure des vacances d'hiver d'une semaine pour un retour sur expérience avec réflexion.